Site Overlay

Commencer une psychothérapie

« Aller voir quelqu’un »

Vous traversez peut-être une période de mal-être, de crise, de deuil, de questionnements… Un symptôme, une maladie vous font souffrir…

Vous vous sentez en difficulté dans vos relations aux autres. Vous avez l’impression de toujours répéter les mêmes schémas, vous avez envie que ça change.

Je vous accueille, là où vous en êtes, tel que vous êtes ; attentive à tout ce qui apparaîtra dans cette relation singulière.

Nous explorerons comment aujourd’hui émergent vos difficultés et vos impasses pour que vous puissiez prendre soin de vous-même par vous-même en contactant votre pouvoir sur votre propre existence.

Pour illustrer le processus « d’aller voir quelqu’un » j’ai envie de vous partager ce texte de la chanson « Analyse » de Philippe Chatel :

J’avais envie de faire une analyse
J’étais pas bien, mais sans raison précise
J’avais besoin de parler
J’avais besoin d’être écouté
Et un beau jeudi à cinq heures
J’ai déballé ma vie mon cœur
Sur un divan à fleurs

J’ai tenté de revivre mon enfance
Toute la merde l’école et les vacances
J’ai eu envie de crier
J’ai senti les larmes couler
Je n’voyais plus passer les heures
Je déballais ma vie mon cœur
J’ai cru qu’j’étais foutu sur mon divan à fleurs

J’ai raconté l’histoire de mes parents
Les mots stupides avec les mots méchants
J’avais envie de juger
J’avais besoin d’les détester
Je rongeais le bout de mes doigts
Et mes silences parlaient pour moi
J’ai cru qu’j’étais coupable sur mon divan de bois

Et j’ai voulu r’commencer à zéro
Descendre en marche et prendre un autre métro
J’avais envie d’oublier
De rêver et de tout changer
Et j’ai voulu foutre le camp
Déserter cet appartement
J’ai cru qu’j’en sortirais jamais du fond de ce divan

Depuis tous les jeudis j’vais m’allonger
Tuer le diable que j’ai enfanté
Et j’ai besoin de parler
Et j’ai besoin d’être écouté
Je ne vois pas passer les heures
Et je déballe ma vie mon cœur
Je sais que je s’rai guéri quand j’aurai cueilli
Toutes les fleurs du divan

Analyse – Philippe CHATEL – 1977 – Voir sur youtube.